Liam

VOICI MES CONSEILS POUR VOUS AIDER À COMPRENDRE :

  • Les personnes vivant avec l’Alzheimer peuvent vivre une vie heureuse et bien remplie même aux prises avec la maladie.
  • Restez actif. Intégrez des activités dans leur routine quotidienne, non seulement pour que leur corps reste actif, mais pour que leur esprit le soit aussi.
  • En tant que famille, voyez les soins comme un effort ou un travail d’équipe. Dans la plupart des cas, voire la totalité, il est très difficile de les donner seul.
  • La patience est une vertu. Comprenez que ce n’est pas de leur faute… et soyez là pour eux. Tout simplement.
  • Ne vous attardez pas sur les aspects négatifs. Souvenez-vous et n’oubliez jamais qui sont ces personnes.

Mon grand-père a reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer il y a 5 ans. Il avait 68 ans.

Le médecin de famille de mon grand-père a d’abord tout simplement expliqué ses pertes de mémoire par son âge. Ce n’est qu’après l’insistance de ma famille qu’il s’est décidé à consulter un spécialiste des pertes de la mémoire. Nous avons tous été surpris d’apprendre que ce n’était pas son âge, mais qu’il s’agissait d’une préoccupation légitime que nous, ma famille et moi-même, devions prendre au sérieux.

Mon grand-père est un modèle pour moi. Ayant vécu avec lui pendant plusieurs années, je le considère comme très proche. Il aurait fait tout ce qui était en son pouvoir pour subvenir à mes besoins et ceux de notre famille. Bien sûr qu’on voulait faire la même chose pour lui! Dans ce cas, on savait qu’un gros effort d’équipe allait s’imposer.

C’est difficile d’être témoin de l’impact de cette maladie, non seulement sur mon grand-père, mais également sur la famille. Cela a été difficile de voir le tribut que la maladie lui a fait payer. Bien que nous ne comprenions alors pas les effets de la maladie comme nous les comprenons à ce jour, on peut maintenant l’affronter en en parler facilement. Savoir que nous ne sommes pas seuls dans cette situation est très réconfortant.

Grâce à cette expérience, je crois que les perceptions entourant la vie avec l’Alzheimer s’améliorent. Les amis et la famille ont beaucoup soutenu mon grand-père; pour eux, il était la même personne qu’avant. Nous avons tous compris qu’il ne s’agissait pas d’une course, mais d’un marathon… et que la patience allait jouer un grand rôle. Grâce à cette ouverture d’esprit et cette compréhension, mon grand-père n’a pas dû affronter la stigmatisation comme il aurait autrement pu avoir à le faire.


L’année dernière, Liam a été l’ambassadeur jeunesse 2017/2018 de la Société Alzheimer de Kingston, Frontenac, Lennox & Addington. Il a contribué au lancement de la campagne Liam Murray Remembers (Liam Murray se souvient) en honneur de son grand-père. En tant qu’ambassadeur, Liam fait part de sa propre expérience avec la maladie lors de séances pédagogiques, de visites scolaires et d’autres activités de la Société dans l’espoir de sensibiliser le public à la maladie d’Alzheimer.

VOICI MES CONSEILS POUR VOUS AIDER À COMPRENDRE :

  • Les personnes vivant avec l’Alzheimer peuvent vivre une vie heureuse et bien remplie même aux prises avec la maladie.
  • Restez actif. Intégrez des activités dans leur routine quotidienne, non seulement pour que leur corps reste actif, mais pour que leur esprit le soit aussi.
  • En tant que famille, voyez les soins comme un effort ou un travail d’équipe. Dans la plupart des cas, voire la totalité, il est très difficile de les donner seul.
  • La patience est une vertu. Comprenez que ce n’est pas de leur faute… et soyez là pour eux. Tout simplement.
  • Ne vous attardez pas sur les aspects négatifs. Souvenez-vous et n’oubliez jamais qui sont ces personnes.
Découvrez plus d'histoires
Accessibility